Hygge, la philosophie du bonheur des Danois

tumblr_o1f5afuvea1qb14lio1_500
Crédit photo : Este Mar

 

Hygge. Ce nom ne vous est peut-être pas familier, mais sûrement êtes-vous coutumiers de sa pratique sans le savoir. Une soirée à la lueur des bougies, un plaid sur les genoux, profitant d’un bon film tout en sirotant un chocolat chaud crémeux… Autant de petits plaisirs réunis pour apprécier un moment, voilà la clé du hygge.

Emprunté au norvégien, ce terme – qui se prononcerait [hü-gueu] – est apparu fin 18e siècle, et se traduirait sensiblement par « bien-être ». Toutefois il est bien difficile de proposer une définition précise sur un concept propre à la culture du Danemark. Reconnus comme les plus heureux du monde selon les rapports de l’ONU, les Danois considèrent cette philosophie de vie comme un facteur clé de leur recette du bonheur.

Le hygge trouve son origine dans la rudesse de la période hivernale des pays nordiques. C’est durant ces longues soirées où la nuit tombe à quinze heures que les Danois ont développé ce concept, profitant ainsi d’être chez eux pour passer des moments privilégiés en compagnie de leurs amis. Le hygge s’est progressivement ancré dans leur quotidien, au point de devenir indissociable de la culture danoise. Se pratiquant seul ou à plusieurs, le hygge se veut rassurant, nourrissant ainsi cette agréable sensation de sécurité, de protection. Il s’agit de prendre soin de soi, et de manifester un sentiment de bienveillance envers ses proches. Car à la différence du concept de cocooning, cette philosophie souligne l’importance des liens sociaux et valorise l’attention accordée à son entourage.

On peut donc considérer le hygge comme cet art de vivre basé sur la délectation des petits instants de bonheur parsemés dans notre quotidien. Cela va du feu crépitant dans la cheminée au plaisir de partager un repas entouré de ses amis, ou encore d’écouter tomber la pluie en se blottissant sous la couette, en passant par la chaleur d’un goûter en famille. Mais la pratique du hygge ne se cantonne pas qu’aux périodes hivernales. En effet, cette philosophie de vie s’adapte également aux saisons printanières et estivales ; rien de tel qu’un pique-nique improvisé dans une clairière ou d’un lever de soleil sur une plage déserte pour entretenir la douceur de cet art de vivre.

Finalement le hygge trouve son équilibre entre bonheur et réalité, transcendant ainsi l’illusion d’un moment surfait pour n’en préserver que l’authenticité. C’est ainsi par l’acceptation des désagréments de la vie courante que transparaissent ces petits plaisirs qui nous mettent du baume au cœur, et qu’on les apprécie davantage. Il s’agit de profiter de l’instant présent pour ce qu’il est, avec ses imperfections pour n’en retenir que sa simplicité. On compose alors avec une météo défavorable d’un après-midi pour préparer un gâteau au chocolat à déguster autour d’un jeu de société avec ses amis. On prend le temps, après une journée au rythme effréné, de se détacher des écrans qui nous entourent pour commencer ce livre qu’on se somme de lire depuis des mois.

De ce fait, c’est en arrêtant de se focaliser sur nos incessants besoins et en recentrant notre attention sur ce qu’on possède que le hygge trouve sa richesse. Basé sur le principe de la gratitude, nous sommes alors encouragés à développer notre sensibilité aux belles choses que nous offre la vie, qu’elles soient manifestes ou non.


Hygge. Maybe you’ve never heard about this name but I’m pretty sure that you do it. Spending a night lighted by candles, a tartan rug on your knees, with movie and hot chocolate on the program… So many little things to enjoy a moment; this is the key of hygge.

This word comes from Norway, and it has been used for the first time in the 18th century. The translation can be “wellness” but this is an hard task to describe the hygge concept, because it is directly linked to the Danish culture. According to ONU reports, Danish people are known as the happiest people in the world. They consider that the hygge philosophy is one of the keys of their happiness recipe.

The story of hygge is linked to the harsh winter in Nordic countries. Because of the fact that night falls at 3 P.M, Danish people invented this concept. In this way, they can enjoy being at home to spend quality times with their friends and families. Hygge has quickly been a part of their everyday life, and it is now indivisible from Danish culture. Even if you’re alone or not, you can practice it; it is full of comfort, protection and security feelings. The difference with cocooning is that’s all about taking care of people around you.

Hygge is finally that lifestyle based on the enjoyment of little pieces of happiness we can find in our everyday. It can be the crackling fire in the fireplace, a lovely dinner with your friends, the listening of the rain while being enveloped in the quilt, or a nice snack with your family.

But the practice of hygge is not only for winter : what about an improvised picnic in the clearing, or a stunning sunrise on a desert beach…?

Hygge lifestyle is all about happiness and reality, forgetting the superficiality and keeping the authenticity of the moment. If you’re able to accept that little bad things that happen in your life, you’ll appreciate more these little pleasures in your life. The key is to enjoy every single moment for what it is, and then one thing will remain: simplicity. Then, a bad weather becomes a motive to cook the best chocolate cake you’ve ever done and play to a great board game with your friends. After a rough day it can be the occasion to take care of yourself, by reading a book instead of spending more time on TV or the Internet.

One of the secret of hygge is here : we need to stop being focused on our constant needs and start to enjoy what we already have. It’s based on gratitude, it’s our duty to find these little pretty things in our lives, even if we can’t see them at first sight.

1ba16fa78b78c252324dff4b1f586f23-1
Crédit photo : Pinterest

 

80e7f2e0c2c71e811eef2a753c7ed1a4
Crédit photo : Betty Liu

 

30465737843_a0ff5f2521_b.jpg
Crédit photo : Carrie Santana da Silva

 

Quelques lectures sur le hygge :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *